Février 2007 : Le transgène G6PT humain corrige les défauts métaboliques et myéloïdes chez des souris modèles de la glycogénose type 1. Par : David
Le samedi 24 février 2007.

Version
imprimable


Dans la même rubrique
Février 2007 : Le transgène G6PT humain corrige les défauts métaboliques et myéloïdes chez des souris modèles de la glycogénose type 1.

Février 2007


Le transgène G6PT humain corrige les défauts métaboliques et myéloïdes chez des souris modèles de la glycogénose type 1.



La glycogénose type 1b est causée par une déficience du transporteur de glucose-6-phosphate (G6PT), une protéine associée à la membrane du réticulum endoplasmique et exprimée de manière ubiquitaire.

Les patients atteints de cette maladie souffrent d'une dérégulation de l'homéostasie du glucose et d'un dysfonctionnement de la moëlle osseuse.

Afin d'évaluer la possibilité d'un traitement par thérapie génique, une équipe américaine a injecté un adénovirus exprimant le transgène humain G6PT dans des souris modèles de la maladie. Les chercheurs ont alors observé une correction des défauts métaboliques et myéloïdes.


Références : Gene Therapy ; 14(3):219-26. ; Février 2007

faire un don AFG